Cette vidéo présentée à l’échelle macro (grand écran) et à l’échelle micro (écran de téléphone portable) est une séquence sur un impossible baiser, dispositif faisant écho au film Kiss d’Andy Warhol (1963-1964).
La triviale surface d’une simple vitre exclut la possibilité physique de la rencontre en même temps qu’elle en donne la quasi-illusion. L’internet se dévoile dans une pantomime à deux échelles, une première spectaculaire, une seconde intime. Les sensations artificielles ne trompent pas qui s’en émancipe. André Perfetti nous parle du passé des technologies, déjà périmées par le ridicule de leur éphémère contingence.

 

 

Présentation Réfectoire des Cordeliers (Chers Objets part 1)

IMG_5435web

IMG_5394web

 

 

Présentation Espace Immanence (Chers Objets part 2)

 

IMG_7954web

IMG_7955bwe