Filtres s’inscrit à la fois dans la mouvance de l’art internet et dans un processus élargi de compréhension du réel. Ces carrés monochromes de gélatine déforment et reforment la vision des spectateurs in situ, entre la réalité augmentée et la faille de l’utopie technologique.

Ces formes intrusives sont les répliques des filtres Instagram qui corrigent dans l’instant le réel perçu. Ce filtre inclut une dimension allégorique de la modernité : concept simmelien de la bonne distance des objets, entre neurasthénie et hyperesthésie. Le filtre caractérise le rapport au réel en même temps qu’il le déforme.

IMG_2176bis

IMG_2179bis

IMG_2165bis